plume bleu_edited.png
Les Amours du Poète

Dichterliebe de Robert Schumann

L’Horizon Chimérique de Gabriel Fauré

Les Nuits d’Été d'Hector Berlioz

​Lundi 25 juillet à 21h00

Tarif plein 16€, réservé 12€

Gratuit pour moins de 18 ans

Espace culturel Roger Hanin, Soustons

Concert Opéra des Landes

Frédéric Cornille, baryton

Nathalie Dang, piano

En 1840, Robert Schumann se marie avec Clara Wieck et compose un cycle de seize lieder op. 48 intitulé Dichterliebe (Les Amours du poète), mélodies pour une voix masculine et piano, sur des poèmes de Heinrich Heine.

Composé en 1921, L'Horizon chimérique, op. 118, est un cycle de mélodies de Gabriel Fauré, constitué de quatre mélodies pour voix et piano. Il reprend quatre des poèmes du recueil du même nom écrit par Jean de La Ville de Mirmont.

Composées vers 1840, publiées en septembre 1841, Les Nuits d'été op. 7 constituent un ensemble de six mélodies d'Hector Berlioz, sur des poèmes de Théophile Gautier extraits du recueil La Comédie de la mort paru en 1838.

plume bleu_edited.png

Après des études de commerce, Frédéric Cornille entre au Conservatoire de Nîmes dont il sort diplômé en 2007 après avoir étudié avec Daniel Salas. Puis c'est, entres autres, avec Alain Fondary, Chantal Bastide et Lionel Sarazin qu'il développe et approfondit son répertoire. Toujours en 2007 il obtient le 2ème Prix du Concours international de CANARI alors présidé par Gabriel Bacquier avec l'air de Figaro du Barbier de Séville de Rossini.

Depuis qu'il chante professionnellement sa carrière le mène régulièrement à Nice, Marseille, Avignon, St Etienne.

En 2020, Frédéric Cornille est Don Juan dans Don Quichotte de Massenet à l’Opera de St Etienne, Belcore au festival d’été Opera des Landes ou encore Gustave dans le Pays du sourire de Lehàr.

En 2019, il est Grand Pingouin des Saltimbanques à l’Opéra d’Avignon, Moralès dans Carmen à l’Opéra de St Étienne ou encore Roucher dans Andrea Chénier à l’Opéra de Nice.

Les années précédentes il fait ses preuves à l'Opéra d'Avignon dans le rôle de Brissac des Mousquetaires au Couvent (Varney), interprète le rôle-titre de l'Opéra Don Giovanni (Mozart) au Festival International Mozart de Würtzburg. En Allemagne il se produit aussi au Meistersingerhalle de Nürnberg avec la Camerata de Salzbourg où il interprète Oreste dans Iphigénie en Tauride (Piccinni).

En 2014 et 2015 il est Doublure de Ludovic Tézier au Capitole de Toulouse dans la Favorite (Donizetti) ou encore chante aux côtés de Béatrice Uria Monzon à Marmande lors d'une soirée de Gala consacrée à Verdi.

À la scène il interprète également le Figaro Rossinien, Malatesta dans Don Pasquale et Belcore dans l’Elixir d’Amour de Donizetti. Il est aussi Marcello dans La Bohème de Puccini, Albert dans Werther de Massenet ou encore Zurga des Pêcheurs de perles de Bizet et Escamillo dans l’Opéra Carmen du même compositeur.

Cette saison, Frédéric Cornille fut notamment Valiente dans Andalousie de Francis Lopez et Danilo dans la Veuve Joyeuse de F. Lehàr à l’Opéra de Nice ou encore Florestan dans Véronique au théâtre de l’Odéon à Marseille.

FRED_edited.jpg
nathalie dang OLIVIERGASCOIN161127-5D-0304-2.jpeg
plume bleu_edited.png

Après avoir commencé ses études de piano au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve, Nathalie Dang entre à l’âge de seize ans au CNSM de Paris où elle obtient ses Premiers Prix de piano, musique de chambre et accompagnement vocal, ainsi qu’un Diplôme de Formation Supérieure de direction de chant.

Elle participe à de nombreuses Master-Classes en tant que chambriste et accompagnatrice et elle est lauréate de plusieurs concours internationaux de musique de chambre (Florence, Barcelone, Vierzon, Zurich, Fondation Cziffra).

Elle donne de nombreux concerts de musique de chambre et récitals avec chanteurs en France et à l’étranger (Barcelone, Rome, Trento, Genève, Munich, Bruxelles, Oxford, Londres, Yaoundé et Douala (Cameroun), Alep (Syrie), Malte, etc…).

Parallèlement à ses activités de chambriste, Nathalie Dang mène une carrière de pianiste chef de chant, ce qui la conduit à travailler sous la direction de chefs d’orchestres tels que Marc Minkowski, Alberto Zedda, Stéphane Denève, Marc Albrecht, Lorenzo Viotti, Carlo Rizzi, Alain Altinoglu, Hartmut Haenchen ou Kazushi Ono pour l’Opéra National de Lyon, le Duch National Opera (Amsterdam), le Theater an der Wien, La Monnaie à Bruxelles, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs-Elysées ou l’Opéra-comique à Paris.

Elle travaille sur les productions avec de nombreux chanteurs, dont on peut citer, entre autres, Placido Domingo, Ruggiero Raimondi, Cecilia Bartoli, Jean-Pierre Furlan, Béatrice Uria-Monzon, Marie-Nicole Lemieux, Ludovic Tézier, Ewa Podles, Stéphane Degout ou Rolando Villazon. Elle a enregistré plusieurs CD de musique de chambre instrumentale et vocale.

Depuis 2003, elle enseigne la direction de chant au CNSM de Paris.